Turquie : Le plus ancien temple du monde attire de nombreux visiteurs

02 mars 2018 à 04h49 - 3007 vues

Göbeklitepe dans le sud-est de la Turquie, couvert par un nouveau toit protecteur, devrait attirer environ 1 million de touristes en 2018

Situé dans le sud-est de la Turquie, le plus vieux temple connu au monde devrait attirer jusqu'à un million de visiteurs en 2018 avec son toit de protection nouvellement achevé.

Göbeklitepe (s'écrit aussi Göbekli Tepe) est inscrit au sur la liste indicative (candidats) du patrimoine mondial de l'UNESCO et est reconnu comme le plus ancien temple du monde par de nombreuses organisations internationales.

Après sept ans sur la liste indicative, lors de la 42ème réunion du Comité du patrimoine mondial de cette année, le site sera l'un des candidats de la Turquie pour devenir un site du patrimoine mondial de l'UNESCO.

Alors que Göbeklitepe se prépare à sa candidature, la construction de son toit en acier de 4 000 mètres carrés a été achevée.

Le toit aidera à protéger le site -dans la province de ?anl?urfa- pendant une longue période.

Après avoir été temporairement fermé aux visites en raison des travaux pour son nouveau toit, Göbeklitepe a rouvert la semaine dernière.

Le toit permettra aux visiteurs de profiter du site historique.

 

7 500 ans plus vieux que les pyramides d'Egypte, Stonehenge

Fevzi Demirkol, le maire de Haliliye, dans la région de ?anl?urfa, a déclaré à l'agence turque de presse, Anadolu que Göbeklitepe attirerait plus de visiteurs avec son nouveau visage.

Demirkol a déclaré que le toit n'était pas un toit ordinaire et qu'il avait coûté 6,5 millions d'euros (7,9 millions de dollars).

Il a ajouté que Göbeklitepe avait 7 500 ans de plus que les grandes pyramides d'Égypte et Stonehenge.

"Nous savons que Göbeklitepe est une œuvre d'art qui amènera le tourisme turc vers un nouvel âge et nous pensons qu'il prendra sa place méritée sur la liste des sites du patrimoine mondial de l'UNESCO 2018", a-t-il déclaré.

Müslüm Çoban, chef d'un groupe de guides touristiques régionaux, a également déclaré qu'ils s'attendaient à ce qu'un total de un million de touristes locaux et internationaux se rendent à Göbeklitepe.

Göbeklitepe a été trouvé en 1963 lorsque des chercheurs des universités d'Istanbul et de Chicago travaillaient sur le site. Depuis lors, les fouilles n'ont jamais cessé.

L'Institut archéologique allemand et le Musée de ?anl?urfa effectuent des travaux conjoints sur le site depuis 1995 et ont trouvé des obélisques en forme de T datant du néolithique mesurant entre 3 et 6 mètres de hauteur et pesant entre 40 et 60 tonnes.

Pendant les fouilles, divers artefacts historiques tels que des statues humaines de 65 centimètres de long remontant à 12 000 ans ont également été découverts.

 

Ümit Dönmez